J’aimerais être comme vous d’Anne Bezon

Je viens vous présenter aujourd’hui ce petit roman que j’ai reçu en service presse de la part des éditions Lemart ; j’aimerais être comme vous d’Anne Bezon.

De quoi parle-t-il ?

Victoire – quel sens de l’humour ont eu ses parents de l’appeler ainsi ! ⁣
Pour elle, son prénom est à l’antipode de sa personnalité… elle aimerait être comme tout le monde : ne pas anticiper 40 catastrophes à la minute, être moins transparente, savoir vivre pleinement… et surtout arrêter de se demander si elle est bien sur la bonne planète 😉 (sur un malentendu… la cigogne s’est peut-être trompée lors de la livraison ?…). ⁣

Victoire vit sa vie, à minima. Son travail en mairie lui assure le minimum vital et une dose suffisante de relations sociales. Pour ce qui est du reste, elle a son chat et Clara, sa voisine et amie, qui lui permet de vivre follement par procuration. ⁣
Quand cette dernière part avec son « Julio » du moment (à moins que ce ne soit Marco?) elle doit assurer l’accueil du jeune écossais qui louera le studio de son amie pour quelques semaines.⁣
Cette situation ne l’enchante guerre… ⁣
Toutes ses certitudes vont pourtant vaciller au contact de cet inconnu.⁣

Mon avis

Pour tout vous avouer, j’ai été surprise par ce roman dès les premières pages ! Ce dialogue direct avec le lecteur m’a réellement étonnée (mais Alex tu es en train de parler avec ton livre là ?).⁣
Je suis très vite rentrée dans l’histoire, j’ai appris à connaître Victoire. Victoire qui m’a tantôt émue, tantôt donné envie de la secouer, de lui dire de prendre confiance en elle, de foncer en arrêtant de réfléchir (en fait je crois bien que je lui ai dit mais que le personnage de Matthew l’a fait bien mieux que moi !). ⁣
Vous l’aurez compris j’ai passé un agréable moment de lecture ! ⁣
Anne bezon nous livre un joli roman feel-good, saupoudré de romance, cuisiné avec amour et humour, enveloppé de mots doux et de jolies anecdotes sur la confiance et la reconstruction de soi. ⁣


Un happy end pour moi aussi de Mélanie Lacroix

Hello à tous ! ⁣

Je reviens après quelques semaines un peu chargées pour vous parler de cette jolie romance contemporaine qui me faisait envie depuis sa sortie et que l’auteure m’a gentiment envoyée ! ⁣

« Un happy end pour moi aussi » est un subtil mélange entre humour, amour et sujets actuels plus profonds. ⁣

De quoi ça parle ? ⁣
Alice passe la pire période de sa vie… Son petit ami vient de rompre. Sa boîte se délocalise à Lille. Et elle apprend que sa nanou (sa tante) vient de décéder… On est vraiment loin du conte de fées ! ⁣
Elle qui a toujours vécu à Paris se retrouve donc embarquée dans de folles aventures Lilloises aux côtés des amies de sa tante (un groupe de mamies aussi surprenantes qu’attachantes) et de ses nouveaux collègues. ⁣
Alice va se retrouver, se reconstruire. ⁣
Elle n’est pas au bout de ses surprises… car Nanou lui a laissé un petit jeu de piste pour percer un secret de famille. ⁣

Mon avis 💬⁣
⁣J’ai vraiment passé un joli moment de lecture. Ce livre est tout à fait le type d’histoires que j’apprécie. ⁣
De l’amour, du suspens, de l’humour, des secrets… mais aussi du papier peint à fleurs, un geek bien gentil, une Antoinette rock n’roll. ⁣
J’ai trouvé les personnages attachants. ⁣
Il y a par moments des passages un peu rapides mais j’ai vraiment apprécié globalement cette lecture qui traite de sujets sociétaux bien plus profonds. ⁣

Train d’enfer pour ange rouge de Franck Thilliez

Hello à tous !

Voilà, il me fallait en fait une bonne grippe pour pouvoir avoir juste un tout petit peu de temps pour lire 😉.
Je termine donc avec ce livre mes lectures du coldwinterchallenge (je vous ferai un recap complet en fin de mois 😉. Je n’ai pas pris le temps de revenir sur toutes mes lectures mais bientôt bientôt promis !)

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, voilà donc le premier livre de la série Sharko de Franck Thilliez !

Comme j’ai adoré « Rêver » du même auteur (qui est un one shot), je me suis donc lancée dans cette série d’enquêtes dont j’ai tant entendu parler !

De quoi ça parle ?

Sharko est commissaire de police. Il y a quelques mois sa femme se fait enlever (oui oui… ça n’arrive pas qu’aux autres…). Il relance régulièrement ses collègues pour avoir des nouvelles.
Un jour il est appelé sur une affaire de meurtre assez atroce… une jeune femme est retrouvée assassinée, démembrée, et une véritable mise en scène a été réalisée par le tueur.
Sharko va se lancer à corps perdu dans cette enquête suite à un mail crypté adressé directement par le tueur…
Le tueur n’a pas dit son dernier mot… il attire Sharko dans un milieu bien sombre et dont il vaut mieux ignorer l’existence… celui du sexe, de la violence extrême, de l’art du bondage et du sado masochisme…
Se pourrait-il que l’enlèvement de sa femme et cette série d’assassinats soient liés ? Il en a l’intime conviction… et ce n’est pas doudou Camélia, sa voisine confidente des esprits, ni ses amis qui vont le contredire.

Franck Thilliez a réussi à naviguer entre faits réels et roman pendant tout le long de son récit.
Les descriptions des scènes sont criantes de vérités et on ferme se livre en proie aux cauchemars (des malades pareils existent-ils vraiment ???!).
J’ai dévoré les 400 pages du livre le coeur haletant, parfois une main sur les yeux (pas très pratique pour lire me direz-vous !) prête à sauter des lignes !
Le suspens est présent et même addictif ! Même si je me doutais du coupable je dois dire que cela n’a pas gêné ma lecture.
Tout l’univers exploré par Franck thilliez dans ce roman est documenté, chaque phrase, chaque geste ou action, chaque pensée à une signification qui prend sens par la suite.
J’ai été bluffée par cette écriture franche, parfois rude, par l’imagination de l’auteur.
Les pages se tournent sans se ressembler, à une vitesse folle.
Je n’ai qu’une hâte ; lire la suite des aventures de ce commissaire, le voir évoluer au travers de ses prochaines enquêtes (lesquelles j’espère ne seront pas toutes aussi « gores » – oui oui je suis une âme sensible !)

Sång de Johana Gustawsson


Hello ! Je reviens vers vous pour vous parler d’une de mes jolies découvertes en matière d’auteur de polar/thriller. J’ai découvert Johana Gustawsson un peu après la sortie de son premier roman Block 46. Depuis je lis tous ses romans !

Je viens donc vous présenter aujourd’hui son petit dernier : Sång.

Je remercie chaleureusement l’équipe Babelio de m’avoir envoyé ce livre dans le cadre de la masse critique d’octobre !

Résumé :
[Sång]  : nom fém. En suédois, signifie «  chanson  ».
En Suède, une famille est massacrée dans sa luxueuse demeure. Ce terrible fait divers rappelle sur ses terres Aliénor Lindbergh, une jeune autiste Asperger récemment entrée comme analyste à Scotland Yard  : ce sont ses parents qui ont été assassinés. 
Avec son amie Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les crimes en série, la profileuse Emily Roy rejoint sa protégée à Falkenberg, où l’équipe du commissaire Bergström mène l’enquête. Ensemble, elles remontent la piste du tueur jusqu’à la guerre civile espagnole, à la fin des années 1930, lorsque le dictateur Franco réduisit toute résistance au silence, dans le sang. 


Mon avis :
J’aime toujours autant le style de Johana ! Cette facilité à passer du passé au présent, entre 2 périodes, differents personnages qui ne semblent rien à voir en commun et que finalement tout relie ! J’ai trouvé celui-ci très bien ficelé avec une fin tout aussi inattendue que folle ! Tout se délie dans les derniers chapitres !
Le petit plus que j’apprécie vraiment beaucoup également ce sont les références à une période historiques, toujours très bien documentées (dans block 46 – déportation, ici période de dictature franquiste en Espagne). L’auteure explique bien à la fin combien ses origines sont marquées par ces 2 périodes terribles de l’histoire…
Je tiens d’ailleurs à vous preciser que certaines scènes peuvent être choquantes, horrifiantes.

Pour conclure, johana Gustawsson suit les traces de Camilla Lackberg, je retrouve vraiment une grande partie de ce que j’apprécie tant de mes lectures Lackbergiennes dans les livres de Johana !
À tous les fans de Lackberg, et à tous les autres, n’hésitez plus 😘😊 !

La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard

❤ Roman de Noël ❄⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Je viens vous faire ma chronique sur le dernier livre de Clarisse Sabard lu : la vie est belle et drôle à la fois. ⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Tout comme dans les autres romans déjà parus, on y retrouve les thèmes du secret familial, de la famille, de l’amour, de la construction de soi.⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
J’aime toujours autant l’écriture de l’auteure. C’est d’ailleurs cette écriture fine, et la parfaite maîtrise de la langue française, qui m’avaient touchée lors de la lecture de son premier roman (les lettres de Rose) – on est orthophoniste où on ne l’est pas 🤣 – et qui ne m’a plus quittée depuis !⁣⁣⁣
Ici encore l’auteure mêle humour et suspens, mais dans une histoire qui se déroule à Noël. ⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Je vous joins le résumé : ⁣⁣⁣
« Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m’y atteler. Je vous aime très fort. À très bientôt ! Maman. »⁣⁣⁣
Léna n’en revient pas. Comment sa mère, qui l’a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu’elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu’on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d’avancer…⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Je dois avouer que mon ressenti de lecture reste en demi-teinte… J’ai énormément aimé l’écriture mais j’ai eu du mal à accrocher à l’histoire que j’ai trouvée plus légère, plus banale. ⁣⁣⁣
Je crois aussi que lorsqu’on enchaîne 3 coups de coeur sur les 3 livres lus de l’auteure, on s’attend encore à un coup de coeur. Beaucoup d’attentes avant d’ouvrir ce livre donc⁣⁣⁣
Ce roman reste un bonne lecture pour les périodes de fin d’année ! J’ai simplement préféré les précédents romans. ⁣⁣⁣
Cela ne m’empêchera pas de lire la suite (la vie a plus d’imagination que nous) dès le mois prochain 😉. ⁣⁣

Am Stram Gram… ça sera toi qui me plairas ! De Catherine-Rose Barbieri

Ce livre fait partie de ma sélection pour le #challengelecturehiiiiiattitudebycarene. Je pensais le mettre dans livre qui finit bien mais je me vois obligée de le basculer dans la catégorie livre qui donne des papillons dans le ventre 😍.

Je vous préviens d’avance ce livre est un petit bonbon ! C’est un véritable coup de coeur !

Tout commence par une banale histoire de mail « d’amour » anonyme. Mais Camille, cette jeune femme angoissée qui avait mis sous verrou son coeur depuis sa rupture avec son ex, va, grâce à ce mystérieux mail réapprendre à vivre et à découvrir les gens qui l’entourent.

Elle va donc élargir son cercle d’amis (c’est bien beau de faire copain-copain avec le petit vieux qui vit sur le même pallier mais ça ne fait pas tout !) et suivre un véritable jeu de piste dans lequel tous les hommes qui l’entourent pourraient être ce mysterieux anonyme !

Ce roman est léger, drôle, surprenant. L’écriture est plein de finesse et d’humour. L’histoire s’installe tranquillement, et passé la seconde moitié du roman impossible de le fermer (oui oui… les cernes sous mes yeux en temoignent !).

Il est littéralement addictif !

Si comme moi vous hésitiez, n’hésitez plus ! Trouvez-le, achetez-le ou empruntrez-le, mais lisez-le ! Encore mieux, savourez-le.

Merci Catherine-Rose barbieri pour ce joli moment de lecture 😘.

Sélection de Romances et Comédies de Noël

Et voila, un peu en avance ma petite sélection de romances de Noël
(c’est un de mes style de roman fétiche).

Parmi cette sélection, certains romans sont déjà sortis, pour d’autres la sortie est prévue pour les mois à venir.

Parmi mes autrices chouchou de romance de Noël, il y a bien sûr Sarah Morgan dont plusieurs romans sont déjà parus aux éditions Harlequin  (&H).
Il y a la bien connue trilogie Crystal Snow :
– Tome 1 – « la danse hésitante des flocons de neige »
– Tome 2 – « L’exquise clarté d’un rayon de lune »
– Tome 3 – « La douce caresse d’un vent d’hiver »

Mais aussi, « Noël sur la cinquième avenue » (troisième tome de la série nuit blanche à Manhattan). Ou encore le petit nouveau, qui sortira en Novembre, « les vœux secrets des sœurs McBride »

Parmi les auteurs dont j’attends toujours avec autant d’impatience les sorties, il y a également Clarisse Sabard, avec ses 2 romances de Noël (attention, ce sont des suites !) aux couvertures magnifiques !
« La vie est belle et drôle à la fois » et  « La vie a plus d’imagination que nous », parus aux éditions Charleston.

Il y a également les comédies de Noël de Juliette Bonte (éditions Harlequin &H) qui accompagnent mes hivers depuis 2 ans maintenant ! Vous pouvez aller déguster les yeux fermés « Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi », « Les vrais amis ne s’embrassent pas sous la neige » ou encore le petit nouveau à paraître « Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ».

Aux inconditionnels de Jenny Colgan, vous pourrez retrouver chez les éditions Pocket les personnages de la petite boulangerie et du cupcake café dans : « Noël à la petite boulangerie » et « Le cupcake café sous la neige ».

Vous pourrez également retrouver Carène Ponte et sa plume pleine d’humour dans la romance « vous faites quoi pour Noël ? » à paraître en novembre.

Aux éditions J’ai lu, sont parus plusieurs romans qui sauront en contenter plus d’un !
« Laisse tomber la neige ! » de Cécile Chomin, « Sur ma liste » de Rosie Blake ou encore « Bons Baisers de Noël » de Nancy Herkness, Tawna Fenske et Rebecca Crowley (parution en novembre)

Les éditions Harlequin (&H) ont aussi leur lot de jolies comédies de Noël (en plus de celles précédemment citées) :
« Embarquement immédiat pour relation agitée » de Déborah Guéran
« Je te ferai aimer Noël » de Caro M. Leen
« L’amour est une question de (mal)chance » d’Alix Marin
« Tout en haut de ma liste » d’Emily Blaine

Il y a également quelques jolis romans aux éditions Milady. Comme « Noël à la librairie des cœurs brisés »  de Annie Darling (qui est la suite de la petite bibliothèque des cœurs brisées), « Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire » de Johanna Boulouri, ou encore « La saison du Célibat » de Laura Ziepe

Il y a également quelques auteurs moins connus. Parmi ceux que j’ai retenus, vous pourrez trouver :
« Cherche Père Noël désespérément » d’Eli Easton
« Cher Père Noël » de Chloé Duval
« La surprise de Noël » et « Un mariage sous la neige » de Debbie Macomber

Pour ceux qui préfèrent les nouvelles, les éditions Charleston vous proposent  « Y aura-t-il trop de neige à Noël » de la Team #RomCom (Isabelle Alexis, Adèle Bréau, Tonie Behar, Sophie Henrionnet, Marianne Levy, Marie Vareille), ou le dernier à paraître  « Noël & Préjugés » (toujours de la fameuse Team #RomCom).

Et les autrices des éditions Harlequin (&H) vous demandent « Devine qui vient pour Noël ? » (de  Mily Black, Emily Blaine, Eve Borelli Alfreda Enwy, Alix Marin, Angéla Morelli).

Enfin pour terminer, pas vraiment pour Noël, mais cette fois-ci pour le réveillon du nouvel an, il y a le petit « Joyeux suicide et bonne année » de Sophie De Villenoisy, aux éditions Livre de poche.

Il y en a bien sûr beaucoup d’autres (Nora Roberts, etc…).
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me donner vos avis, vos futures lectures, ou d’autres titres de romances de Noël que je ne connaîtrais peut-être pas !

Le jardin de l’oubli de Clarisse Sabard

J’ai retrouvé avec énormément de bonheur la plume délicate de cette auteure (et sa jolie maîtrise de la langue française).

Je pourrais vous le répéter mille fois, cette auteure fait partie de mes préférées. Chacun de ses romans est une pépite !

Le résumé :

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret. Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays-niçois afin d’écrire un article sur la Belle-Epoque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. Et la présence du ténébreux mais très secret Sébastien y est également pour quelque chose…

Mon avis :

Clarisse Sabard nous offre encore une fois une jolie histoire, pleine d’amour, d’humour, de personnages attachants.

Cette petite pépite m’a bouleversée, j’ai eu le coeur gros a plusieurs reprises. J’ai vibré avec Faustine en découvrant les secrets qui traversent le temps. J’ai ri des comportements et discussions farfelues de Faustine et Margaux. J’ai été surprise par Gabrielle et Caroline, ses personnes dont l’âge est finalement bien moins grand que leur coeur et leur expérience. J’ai aussi appris, et réfléchi, grâce aux maximes pleines de sagesse de Hammad.

Clarisse Sabard a su mêler avec delicatesse littérature, histoire, suspens, romance et humour.

Et si après tout ça vous n’êtes pas convaincus, je n’ai qu’une chose à vous dire : prenez le temps de vous faire votre propre avis. Vous ne serez pas déçu.

Un très joli moment de lecture !

L’écorchée de Donato Carrisi

👤 Thriller psychologique/Polar🔎⁣

✒ L’histoire : ⁣
Sept ans après s’être mesurée au Chuchoteur, Mila Vasquez travaille aux Limbes, le département des personnes disparues. Incapable d’éprouver la moindre émotion et portant dans sa chair la marque des ténèbres, Mila excelle dans la recherche de ceux qui, un jour, se sont évanouis dans la nature. Elle seule ne peut oublier ces « victimes potentielles d’homicides ». Soudain, l’un d’eux réapparaît… et tue. Un à un, ceux dont les portraits ornent les murs des Limbes, reviennent, transformés en assassins. Epaulée par l’agent spécial Simon Berish, expert en interrogatoires et féru d’anthropologie, Mila devra échafauder une hypothèse convaincante, solide, rationnelle. Une « hypothèse du mal ».⁣

📝 Ce que j’en ai pensé :⁣
Si vous avez aimé le chuchoteur vous aimerez cette suite ! ⁣
Je suis séduite par l’ingéniosité de l’auteur ! Le suspens est présent, les éléments sont sous nos yeux et pourtant rien ne transparaît ! Et quand la réponse apparaît, la suite du roman regorge encore de surprises, et ceux jusqu’aux dernières pages. ⁣
Les personnages sont travaillés, torturés, attachants, troublants ou encore mystérieux ! ⁣
Le rythme est soutenu, l’histoire documentée ! Pour les âmes sensibles, vous pouvez toujours essayer ! Je suis une chochotte et je n’ai pas fait de cauchemars 😉. ⁣
Les pages défilent les unes après les autres. J’ai eu un vrai page turner entre les mains ! ⁣

💬 Le mot de la fin ⁣
Si vous ne connaissez pas cet auteur, et que vous aimez le thriller psychologique, foncez ! Donato Carrisi fait partie des auteurs dont je vais collectionner les romans !⁣

La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille

20190818_203303.jpg

Si vous ne connaissez pas encore Marie Vareille, vous devez (oui oui j’insiste ! c’est un ordre) commencer par taper son nom dans la barre de recherche google. Vous verrez alors qu’elle tient une page Youtube lecture super : Marie lit en pyjama.
Aller comme je suis sympa je vous mets le lien 😉 : https://www.youtube.com/channel/UCCxxkWexpZtebNj5I2Lq99Q !
C’est par ce moyen là que j’ai commencé à la suivre.

Ensuite, si vous n’êtes pas fan des vidéos Youtube sur les livres, vous pouvez tout simplement vous rendre dans votre librairie, sur amazon, ou à la Fnac, Cultura … Vous trouverez alors plusieurs livres de l’auteure !
« Là où tu iras j’irai », « Ma vie, mon ex et autres calamités » (qui a été réédité il y a quelques mois !), « Je peux très bien me passer de toi », « La vie rêvée des chaussettes orphelines » (le dernier sorti ! Celui dont je vais surtout vous parler aujourd’hui !), ou encore les 3 tomes de « Elia, la passeuse d’âmes » (qui est une distopie young adulte, un peu différent des romans précédemment cités).

Donc voilà, vous avez de quoi faire ! Et si vous n’êtes pas encore totalement convaincus, je vais vous parler de son dernier livre (c’est un peu pour ça que je suis là aussi :)).

Et si on commençait par voir de quoi ça parle ? Une petite mise en bouche.

Résumé :
En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie.
Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

Pour vous en dire un peu plus,

J’ai lu quasiment tous les livres de Marie Vareille, et je trouve que celui-ci est le plus abouti. Attention, j’avais déjà adoré les autres hein !
Marie Vareille a une plume qui vous emporte, loin, elle vous emmène avec elle dans ses histoires aussi drôles, extravagantes (parfois) que touchantes !

Dans ce roman, j’ai retrouvé avec plaisir l’écriture légère et l’humour que j’avais tant aimé dans les histoires précédentes.
J’ai adoré la forme du roman (et la couverture ! il faut le dire !) : des chapitres courts qui alternent entre passé et présent : entre le présent d’Alice et les pages de son journal intime quelques années plus tôt, journal qu’elle a démarré suite à ses rdv psy pour difficultés à concevoir un petit bout (quand je vous disais que ses histoires étaient touchantes…Et encore vous ne savez pas tout !).
On fait la connaissance avec cette jeune adulte en proie à des tocs, des crises de panique, qui cache un passé bien douloureux. J’ai toujours peur qu’on tombe dans le Pathos avec ce genre d’histoire, mais je peux vous affirmer que ce n’est pas le cas ici ! L’auteure a réussi à trouver le parfait équilibre !
On s’attache à Alice, parfois on se reconnaît un peu (oh oui…) et on découvre finalement qu’en dessous cette fragile couche de peau et de chair, il y a une jeune femme bien forte !

Ce roman est bourré d’humour, d’humanité, de remise en questions sur nos vies (difficultés à concevoir un enfant, façon dont sont appréhender nos échecs, différences culturelles, acceptation des personnes qui nous entourent, avec leurs différences, …), d’extravagances (une start-up dont le projet est de rassembler les chaussettes orphelines ? dans un but écologique ? si ce n’est pas un peu loufoque ça), avec un soupçon de romance, et surtout beaucoup de surprises !

Le mot de la fin

Marie Vareille raconte des histoires, de belles histoires, des histoires qui touchent, des histoires dans lesquelles on se reconnaît parfois, des histoires dans lesquelles on voyage, dans lesquelles on pleure et on sourit, on rit. De belles histoires comme je vous le disais ;). Et pour écrire de si jolies histoires, je pense qu’il faut être une personne passionnée, avec une réelle envie de transmettre, de surprendre et de faire sourire les gens ! Merci Marie pour tes romans !